1er juin 2019 : Monstrueux arcus pour finir le voyage

June 1, 2019

 

Samedi 1er juin, réveil à 2 heures du matin, au beau milieu des Grandes Plaines, non-loin d'Albuquerque, dans le Nouveau-Mexique. Après seulement une heure de sommeil, nous devons ramener notre amie Didine à l'aéroport de Denver. Nous avons 6 bonnes heures de route à faire afin de la déposer à l'heure pour son vol. 

 

Sur les coups des 8 heures du matin, nous finissons par faire les adieux à Didine. Par la suite, Stéphane et moi décidons de faire un peu de tourisme, plus au Sud, vers Colorado Springs, où un impressionnant parc géologique est implanté, avec des somptueux affleurement de roches sédimentaires (grès, conglomérats ou limons) de couleur rouge. Ce parc est appelé Garden of the Gods.

 

 

 

 Petite ambiance à la 127 heures...

 

 

 

 

 

 Stéphane qui fait la pose!

 

 

 

 Le Pikes Peak, culminant à 4302 mètres.

 

 

 

 

 

 Trouverez-vous l'avion militaire survolant le parc?

 

 

 

Une fois la visite terminée, on se tâte. Que pouvons-nous faire d'autre pour ce dernier jour du voyage? On voit que des orages forts à violents sont prévus sur le Sud-Est du Colorado. 

 

 

Autant finir en beauté, on y va! 500 kilomètres nous attend jusqu'à notre target du jour, vers Eads.

 

 

 

Après avoir fait un core punching afin de passer la barrière de grêle, nous nous plaçons à l'avant d'une ligne au Sud-Est d'un système convectif de méso-échelle, progressant tout doucement du Sud vers le Nord. S'accompagne alors un très gros arcus, aux lumières du proche crépuscule.

 

 

 

 

 L'arcus en cours de formation s'approche, et va finir par prendre des proportions dantesques.

 

 

 Je finis par me prêter au jeu!

 

 

  

 

 

 

 L'arcus est en phase d'amplification. C'est tout bonnement magnifique.

 

 

 

 

 ... puis vient la tombée de la nuit, avec cet arcus tout aussi majestueux, pour finir l'aventure. 

 

Distance parcourue ce jour: 1586 km.

 

Sur 4 semaines d'aventure, nous avons parcouru un total de 22904 kilomètres et j'ai pu réalisé plus de 3000 clichés. Ce que je peux retenir de ce bilan dans la Tornado Alley en mai 2019, c'est que, malgré les conditions favorables aux épisodes orageux sévères quasi-quotidiennes, les conditions observables ne furent pas toujours au rendez-vous. Je pense à la journée du 20 mai (Tornade de Mangum), qui fut pitoyable avec une visibilité totalement réduite sans réellement de structure nuageuse visible en prenant du recul sur les orages de ce jour. Les inondations nous ont également joué des tours. Le 24 mai est un parfait exemple, mais il n'y a pas que cette journée-là! A mon prochain voyage, je pense partir plutôt en juin, où l'instabilité est la plus forte, avec des orages peu mobiles, pouvant fréquemment évoluer en de puissants motherships très structurés et porteurs de tornades pouvant faire quasiment du surplace. A voir en 2021... ou avant!

Please reload

Our Recent Posts

27 août 2019 : Petit orage matinal sur les Charentes

August 27, 2019

18 août 2019 : Petite escapade dans l'Aubrac

August 18, 2019

9 août 2019 : Ambiance orageuse face au Fort Louvois

August 9, 2019

1/1
Please reload

+33 (0)7 78 54 51 15

©2018 Axel Guibourg

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now