+33 (0)7 78 54 51 15

©2018 Axel Guibourg

Troisième jour: Outbreak de supercellules...

May 18, 2018

10 heures du matin. Je quitte Dodge City pour mettre le cap plein Sud. En effet, après consultation des bulletins météorologiques, un "Enhanced Risk" a été émis pour le Sud du Kansas et une partie du Panhandle Oklahoma.

 

 

 

 

 

 

 Les principaux risques sont la grêle qui peut être dangereuse et les violentes rafales de vent, qui peuvent être dévastatrices.

C'est parti, direction Liberal, pour déjeuner et faire un point sur l'évolution du temps. Après le repas, Je décide de me placer sur le Panhandle Oklahoma, où les paramètres ont l'air d'être plus intéressants qu'ailleurs.

 

Arrivés là-bas, j'observe le début du développement des premiers orages. 

 

 

 

 

 

 

D'ailleurs, en l'espace d'à peine 30 minutes, le temps se met à changer radicalement. Le ciel, extrêmement chaotique, laisse apparaître des contrastes incroyables. Les premières chutes de grêle commencent à tomber sous les bases les plus sombres.

 

 

 

 

 

J'observe également à l'Est des cellules orageuses ces monstrueux mammatus qui envahissent le ciel à perte de vue.

 

 

 

 

 

 

La base de l'orage, de plus en plus menaçante, établit, par effet des paramètres structurants tels que les cisaillements et l'hélicité, une rotation anti-horaire. Un mésocyclone se forme ainsi, renforçant le risque de phénomènes tourbillonnaires. Le mésocyclone est reconnaissable, aussi bien par sa forme rotative, que sa structure en "jupe" caractéristique à sa base. Notez que du côté du "beau temps", d'impressionnants impacts de foudre extra-nuageux tombaient de l'enclume de la supercellule.

 

 

 

 

 

Le danger est proche, je dois me replacer. Je prends cap à l'Est afin d'éviter les grêlons. Je me retrouve sous cette base verdâtre, qui montre à quel point l'orage est puissant.

 

 

 

 

 

La supercellule évolue vers un stade classique, voire même HP (High Precipitation). Le vent commence à se lever. Un début de pied de pluie aura pour effet de faire soulever un peu de poussière.

 

 

 

 

 

Les chutes de foudre sont de plus en plus nombreux. Je profite d'une accalmie pour photographier les décharges électriques. Juste avant cette photo, un impact de foudre a incendié une partie d'un champs.

 

 

 

 

 

L'orage présente une activité électrique incroyable. Une barrière de foudre se présente face à moi. Mais il est difficile de les prendre en photo à cause d'un vent fort et soutenu qui n'arrête pas de faire bouger le trépied! Mais je profite également avec les yeux, et j'aime ça!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une zone potentiellement tornadique se trouve à une vingtaine de kilomètres de ma position. Je range donc mon matériel et pars plein Nord pour essayer d'intercepter cette cellule rotative.

 

 

Mais finalement, la nuit tombe et impossible de voir si une tornade avait touché le sol. Je me pose donc au Sud de Garden City pour essayer de photographier les derniers éclairs de la soirée, et sans télécommande, s'il vous plaît!!!

 

 

 

 

 

 

 

Puis je couche à Garden City. Un repos qui sera bénéfique puisque le lendemain serait à priori une grosse journée orageuse.

 

Distance parcourue: 739 km

Please reload

Our Recent Posts

Quinzième jour: Et rebelotte!

May 30, 2018

Quatorzième jour: Supercellule HP en vue!

May 29, 2018

Dixième jour: Essayer d'oublier

May 25, 2018

1/1
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now